Alfred Oberlin

Voix d’Auteurs
Espace dédié aux Auteurs
de Prête-Moi Ta Plume !

Les écrivains présentés dans cette rubrique ont tous donné leur accord à Prête-Moi Ta Plume ! D’autres auteurs ont également été édités mais ils préfèrent conserver l’intervention d’un conseiller littéraire sur leurs manuscrits confidentielle. Cette confidentialité est, en effet, accordée d’office à tout auteur prenant contact avec Prête-Moi Ta Plume ! Ils ont accepté de partager leur expérience avec vous, vous pouvez les contacter s’ils vous ont donné l’envie d’échanger avec eux.

Alfred Oberlin portrait500

Dédicace d’Alfred Oberlin à Prête-Moi Ta Plume !

alfredoberlinded500

Alfred a envoyé son manuscrit à une trentaine d’éditeurs ciblés par La Poste à quelques exceptions près. Il a reçu environ vingt-cinq réponses négatives. Cependant, trois semaines seulement après son envoi aux Editions Saint Brice, une réponse positive est arrivée dans sa boîte mail !

A OBERLIN ARTICLE500
Note de l’éditeur

Alfred OBERLIN, l’auteur, est Pédiatre né en 1954 à Turckheim, en plein vignoble alsacien. Son enfance a été bercée par les récits des anciens ayant vécu les deux grandes guerres. IL SUFFISAIT D’AIMER est son premier roman. Il y raconte l’histoire dune famille alsacienne, les particularités liées à la région : alternativement allemande et française, cela à deux reprises pour une même génération. Mariette, le personnage principal de son livre, arrive à construire sa vie, malgré les changements de nationalité, un mari détruit par l’horreur de la guerre et l’hostilité de son entourage. L’auteur a su trouver un style parfaitement adapté à son ouvrage.

Tout en action, simple et sincère comme Mariette, fille de fermiers, qui va rejoindre son mari en Allemagne entre les deux guerres puis revenir en France. Son histoire est une leçon pour nous tous. Avec le courage comme seul bagage, elle affronte les obstacles qui se dressent sur son chemin. Mariette construit son projet et mène sa famille à bon port dans les méandres dune vie de gens pauvres, grâce à un moteur indispensable pour accomplir un tel destin : l’AMOUR. Cette histoire ne laisse pas indifférent. Elle souligne la place essentielle de la femme, quel que soit son milieu social ou culturel : le don et la force de protéger ses enfants, de les élever au sens noble du terme, en toutes circonstances.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s